Peugeot 205 Turbo 16 série 200

Dans un monde parfait, je ferai moi-même les photos ou vidéos des articles, me déplaçant aux quatre coins de la France, rencontrant des passionnés et leur incroyable véhicule. Ou bien encore j'aurai suffisamment de moyens pour embaucher une équipe dispatcher ici et là, pouvant faire ce travail.
Mais nous ne sommes pas dans un monde parfait. Dans un monde meilleur ? Sur Culture Wheels peut-être. Je pense à croire qu'une petite poignée de passionnés nous suit, et nous aide. Comme Guillaume dont nous vous présentions sa passions pour les modèles réduits il y a presque un an jour pour jour.
Où est-ce que je veux en venir ? Et bien c'est grâce à Guillaume que nous pouvons découvrir cette incroyable Peugeot 205 Turbo 16. Je n'ai donc pas vu le véhicule, ni de près ni de loin, encore moins pu monter à bord. Alors plus tôt que de dire n'importe quoi, ou faire un copier coller de Wikipédia sur l'histoire de cette voiture, on s'est dit que le mieux était de donner la parole à son propriétaire.
Je suis Cyril, j'ai 40 ans, je suis Ambulancier Taxi en Haute Vienne et je possède une 205 Turbo 16 série 200 de 1985.
Depuis mon enfance, j'ai été bercé par le monde des voitures et spécialement les Peugeot. La première fois que j'ai vu cette voiture c’était à la télévision, et dans les journaux, puis un jour, lors d’une exposition de voitures dans mon village... la voiture de mes rêves était là.
Je n'ai jamais oublié ce moment plein d'émotions où j'en ai pris pleins les yeux : voir ses formes si trapues et cette gueule agressive, entendre son moteur, et enfin, monter à l'intérieur ! Tout cela m'a procuré un immense plaisir qui ne s'est jamais arrêté depuis ce jour. Et même si j'étais jeune (j'avais 12 ans à l'époque), je me disais qu' un jour j'en aurai une également. 
 
J'ai possédé beaucoup de Peugeot mais pas de "collector" comme celle-ci, c'est ma première, mon rêve de gosse que je compte bien garder !
Chose incroyable, j'ai réussi à retrouver le propriétaire qui l'avait exposée dans mon village. le contact s'est bien passé. Après de longues heures de discution sur la voiture, nous sommes allé faire un tour avec. Et le plaisir était toujours au rendez-vous ! 
C'était, vous vous en doutez maintenant, une première "approche" car il ne voulait absolument pas la vendre... à l'époque ! Puis les années ont passé, nous étions toujours en contact et je posais toujours cette même question « voulez-vous la vendre ? ». Mais à chaque fois la réponse était négative. 
Il aura fallu 5 années pour enfin arriver à lui faire dire "oui". Cinq années sans voir la voiture, c’était long, mais lorsque je l'ai enfin revue, elle était comme dans mes souvenirs : en excellent état mis à part les pneus. C'est la seule chose que j'ai eu a changer lorsque j'ai acheté cette voiture. Je savais qu'elle était très bien entretenue donc je ne me suis pas posé de questions.
Aujourd'hui mes objectifs sont simple : respecter l'entretien général de la voiture et changer les pièces d'usure. Je viens actuellement de changer la distribution et de refaire une sortie d’échappement en inox. Je pense dans un avenir proche refaire le freinage et mettre des jantes de 205 Turbo 16 évolution 1 qui sont plus larges.
J'essaye de me faire plaisir avant-tout en effectuant des ouvertures de rallyes par exemple, ainsi que des concentrations de véhicules anciens ou sportifs. J'ai de la chance, ils existent pas mal de rassemblements non-loin de chez moi et l’accueil est simplement génial à chaque fois.
La 205 Turbo 16 est la voiture la plus marquante que j'ai possédé. J'ai eu d'autres modèles mythiques comme une Peugeot 205 Rallye, une 405 MI 16, une 406 coupé V6, mais la T16 reste et restera la meilleure pour moi !
Je pense garder et profiter de cette voiture le plus longtemps possible. Pour le moment, aucun achat de véhicule n'est prévu.
Je ne remercierai jamais assez l'ancien propriétaire de m'avoir vendu cette voiture et d'avoir ainsi pu réaliser mon rêve d'enfant...

Photos : Guillaume R. (merci pour ta patience :-D)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire