Renault Super 5 GT Turbo

Texte et Photos : Benrrrra & WillVision

C'est en 2010 que je rencontre pour la première fois Anthony et sa Renault Super 5 GT Turbo. Avec Ben (Benrrrra), on s'organise régulièrement des sorties photos/autos. C'est pour nous l'occasion de s'entraîner, d'améliorer ou d'expérimenter de nouvelles techniques. Ce soir là, pour moi, c'était le flash : je venais tout juste de recevoir mon kit émetteur/récepteur pour pouvoir enfin débuter.


Je me souviens encore de cette soirée : beaucoup de vent, une température proche de 0°c, mais une petite bombe à photographier, ça nous motive toujours.
Quelques mois plus tard, nous avons fixé une nouvelle date pour photographier en détails cette restauration/préparation.


Car oui, la "base" de départ aurait pu finir à la casse si elle n'avait pas croiser le chemin et la passion d'Anthony pour ce modèle.


Eternel passionné de la fameuse GTT, Anthony a acheté une caisse a restaurer. Outre l'aspect financier non négligeable, c'est aussi pour lui une chance de pouvoir la refaire à son goût, à tous les niveaux : "Vu que je suis carrossier/peintre, je pouvais avoir la base moins chère et la faire vraiment comme je la voulais". 

Esthétiquement, tout est d'origine, ou presque. Anthony s'est vraiment appliqué à respecter le plus possible le modèle d'origine.


La seule modification extérieure notable se situe au niveau du capot, avec des paupières soudées, pour un look un tantinet plus agressif. On aime ou pas, ce qui est sûr c'est que cette toute petite entorse au modèle d'origine fait beaucoup parler d'elle !

Certains auront aussi remarqué le "petit" intercooler universel qui s'échappe du pare-chocs avant... mais nous y reviendront plus tard.


Les jantes également ne sont pas d'origines : vous aurez sans doute reconnu ce modèle qui équipait les Clio Coupe.


En regardant de plus près...


...on devine des freins surdimensionnés pour cette petite bête ! A l'avant, on retrouve des étriers de Renault Mégane RS avec des disques en 280mm. Pour l'arrière, Anthony a installé des étriers de Visa GTI et des disques de 260mm sur un train de Clio Williams.


 Bon, là je vous fais la version courte, mais croyez-moi, ce châssis a été entièrement revu.


Une ligne complète inox en 63mm remplacement avantageusement la ligne d'origine.


A l'intérieur, encore une fois, tout est d'origine, ou presque. Une série de manomètres est installée : température d'eau et d'huile, pression d'huile, pression de turbo, température d'échappement et enfin un AFR. A l'arrière, la banquette est supprimée. L'arceau, lui est plus que nécessaire. Impossible de ne pas le voir, même à 100 mètres, tant le blanc appliqué dessus contraste avec le bleu OPC de la carrosserie issue du nuancier Opel  !


Ce soir là, j'ai à nouveau utiliser mon flash pour faire ressortir ce bleu profond. Ben a préféré jouer avec l'éclairage ambiant. 





Bon, on a tourné suffisamment longtemps autour du pot (et je ne parle pas de la voiture hein !), mais forcément qui dit intercooler, jantes, pneus et freins plus gros, on se pose la même question : niveau moteur, c'est d'origine ?


D'origine Renault, oui... Anthony voulait des sensations et pour y arriver, il a choisi la manière forte.


C'est tout "simplement" un moteur de Clio 16S (le F7P) qu'il a installé (non sans se prendre un peu la tête) sur lequel Anthony a greffé un turbo GT2871RS. Bestial, c'est le moins que l'on puisse dire! 

Je vous laisse découvrir plus bas la liste des modifications, qui sont assez impressionnantes.


Aujourd'hui, Anthony profite le plus possible de son jouet au gros coeur, entre piste et runs. Les seules modifications à venir seront de passer en gestion programmable MegaSquirt et monter des jantes de Clio Groupe A en 16" avec des pneus semi-slicks.
Et quand on lui demande s'il souhaite changer de projet, sa réponse est sans appel :
"Non ! A la vie, à la mort (rire)".

Pour finir, Anthony aimerait remercier PSProg. Nous vous invitons à les suivre sur leur page Facebook. Si vous avez besoin d'une reprogrammation sur mesure, ils seront faire.

D'ailleurs, nous devrions retrouver Anthony et sa GT Turbo très prochainement pour le petit meet que nous organisons pour les 1 an du site... Affaire à suivre !

Fiche Technique Renault Super 5 GT Turbo 300+

Moteur :
- F7P avec RV d'environ 8.9 - Bloc refait à neuf
- AAC de Clio Williams avec poulies réglables
- Collecteur d'admission maison avec papillons de Clio RS en 60mm
- Collecteur d'échappement type spaghetti
- Wastegate externe en 38mm
- Turbo GT2871RS
- Échangeur frontal universel
- Ligne complète inox en 63mm
- Conduit de suralimentation en 55mm
- Injecteurs en 600cc
- Pompe à essence externe Walbro
- Boite de vitesses de R19 TD
- Disques d'embrayage amorti 4 patins Helix + méca Volvo
- Kit radiateur d'huile de R5 Alpine avec modine de GT Turbo
- Gestion de R21 2l Turbo
- Puissance : environ 350ch

Trains roulants :
- Berceau de Clio 16S
- Triangle de Mégane 2l
- Barre stabilisatrice de Scénic en 25mm
- Cardans de R19 TD
- Pivots de Clio RS
- Etriers de Mégane RS et disques en 280mm (avant)
- Train de Clio Williams
- Fusées de Scénic (+ cales pentées)
- Etriers de Visa GTI et disques en 260mm (arrière)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire